Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Folies artistiques


un artiste piégé dans sa création

Publié par Naufrage sur 15 Juillet 2006, 22:00pm

Catégories : #BANDE DESSINÉE

 

    J'éspére trouver qq chose d'intéressant 

       Que ferai-j avec ces piéces mécaniques??!

dés que je finisse ma peinture j'assemblerai mes piéces

Génial!! j'ai fait une sculpture!   

      Mais il lui manque qq chose?? elle est figée !! elle est sans vie

A travers ce moteur ! je donnerai la vie à ma sculpture 

             ouhé! ma sculpture est devenue une machine

Oh mon dieu!! elle ronfle comme un monstre!

elle est trés accélérée! je veux l'arreter

Ayeeeeeeee!! j'ai perdue ma main ....

ouffffff! quel cauchemer!!

 

 

L'homme et la machine

L’homme a toujours été préoccupé par l’évolution, le développement, afin de satisfaire ses besoins matérielles. Certes, la machine nous a procuré un confort matériel, sa découverte nous fait vivre aujourd’hui dans l’ère de la communication technologique à distance et de jour en jour, on manipule plus le monde

En contre partie, dans notre monde, l’envahissement de la machine a suggéré des rythmes statiques, des mouvements subversifs, des sons monotones… Cela prend  la rigueur d’une vie, d’un langage, qui raconte l’histoire de l’évolution de l’homme moderne. 

L’homme s’est transformé en machine, il bouge selon les lois de sa société moderne. Aujourd’hui, l’homme a cessé de penser et de choisir, car il est pris par un courant très puissant nommé la consommation.

Actuellement, l’homme vivant au rythme déchaîné des machines, vit pour consommer. L’influence publicitaire et ses couleurs vives ont tué la volonté humaine: le spectateur influencé arrête de penser et de choisir, il ne possède plus un  goût personnel, mais un  goût stéréotypé. 

De nos jours,  il n’est plus évident de vivre  loin de  la machine,  cette dernière semble s’unifier avec le quotidien de l’homme, elle lui est devenue indispensable.

L’homme a oublié ces plaisirs  instinctifs,  il perd de jour en jour le contact direct avec la matière. Tout ce qui l’entoure est virtuel et artificiel. Il  ne caresse plus le monde, mais il se contente de le voir à travers des écrans, comme la télé, l’ordinateur  et  l’Internet. Même  le contact entre les gens est devenu un contact à distance.

L’homme est piégé dans sa propre création. C’est au moment où la machine a envahi notre quotidien que l’étrange est devenu habituel, les rôles s’inversent; le créateur prend la place de l’objet créé.

 

 

Commenter cet article

Lola 16/04/2007 18:17

Je suis désolée qu'on en est arrivé jusqu'à là!
Les valeurs humaines se perdent dans le grillement des machines... les fumées nous couvrent, nous suffoquent, et nous empêchent de nous voir les uns les autres!
Les liens parentaux se dissocient de plus en plus avec le temps, la matière devient à la fois la cause et la raison dans la vie humaine et les sentiments penchent à devenir ephemères!
Ce que j'ai écrit sur mon blog semble être le complémentaire de ton article!
Merci pour ton passage...
J'espere t'y revoir bientot! :-)
Bonne continuation Naufrage!
varta

naufrage 27/07/2006 02:35

merci Dali pour " le beau naufrage" c'est réciproque.. grace à l'internet que j'ai pu rencontré ce formidable " bidules"
profite bien de l'ambiance familiale et la nature ! sa77a lik :)

Bidules 26/07/2006 23:05

J'irai chez mes parents sans mon ordinateur sans fois.Je ferai un mois dans le champs, entre les figuier et les amendier.Il y aura pas de hautes technologies pour un mois.C Chouette, non!!!Sinon, il faut pas négliger aussi le bon côté de la technologie: je ne rencontrerai jamais dans ma vie ce beau naufrage s'il y avait pas Internet, non?

Bona 09/06/2006 23:10

Bonsoir Naufrage!
Oui, c'est mon dernier ouvrage et Il est sorti la semaine dernière.
Merci d'être passée.

Nadia 09/06/2006 15:54

Je connais bien ce livre. Si mes souvenirs sont bons, j'etais encore lyceenne quand je l'avais lu ! voici le livre sur Amazon

naufrage 09/06/2006 15:13

@héliodore: je ne connais pas !! mais c malheureux

heliodore 09/06/2006 11:11

As tu lu "Vendredi" ?"Vendredi, c'est le prénom d'une fille qui est née un vendredi. Son père est un bistourie, et sa maman, une éprouvette. Bref, une clone.

naufrage 08/06/2006 13:32

Bernard Debré (dansLa grande transgression) disait :"Bientot on pourra louer des utérus artificiels, entiérement pilotés par des ordinateurs. Finis les troubles digestifs et les nausées. L'utérus sera installé dans une clinique et vraisemblablement, on demandera aux parents de s'y rendre plusieurs fois par semaine pour parler au foeutus (...) Et d'ailleurs, au fond, pourquoi se déplacer, les parents, communiqueront d'un Cd Room, Via internet."
Bernard Debré. LA grande transgression. L'home génitiquement modifié, p 133.

heliodore 08/06/2006 11:10

Vous avez tous remarquer que nous avons de plus en plus d'amis a travers le monde, via internet. On connait presquer tout sur eux, même le plat favori de leur poisson rouge.Mais on se sait absolument rien sur nos ... voisin de palier. Même pas le nom parfois.C'est le modernisme.

Ninette 08/06/2006 09:57

je pense k ce qui est encore plus grave c k malgré toutes ces inventions qui sont censées nous faciliter la vie .. elle est de plus en plus stressante, compliquée .. et malgré ttes ces technologies les gens communiquent moins
on est tous "piégés" dans cette société de consommation qui nous impose un rythme de vie "stéréotypé" ou presque ..
 

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents